Piste actuelle

Titre

Artiste



  • Le Plateau suisse est une agglomération
    par swissinfo.ch le 13 juillet 2020 à 9 h 18 min

    Il n’est possible de pratiquer l’agriculture et de construire des maisons que sur une petite partie de la Suisse. Le reste est montagneux. C'est pourquoi le Plateau suisse, relativement plat, se transforme toujours plus en une seule agglomération. Cela entraîne des conflits qui doivent être résolus par l'aménagement du territoire. Il n'y a pas de mégalopoles en Suisse, mais plus de 80% de la population vit dans des zones urbaines. Comment cela se fait-il? C’est parce que la majorité des gens vivent dans des agglomérations du Plateau. Tout est concentré sur cette bande de terre fertile et plutôt plate, coincée entre les Alpes et le Jura: les habitations, les emplois, l'industrie et l'agriculture. Seul un tiers de la Suisse est réellement habitable. Le reste est couvert de montagnes, de lacs, de rivières, de glaciers, de rochers et d'éboulis. La densité de peuplement du Plateau suisse est l'une des plus élevées d'Europe. «Aujourd'hui, le Plateau peut être décrit comme une grande...

  • Richard Werly: «La Suisse romande a tout à gagner à ce que la France soit forte»
    par swissinfo.ch le 12 juillet 2020 à 9 h 00 min

    En Suisse, seuls quelques médias peuvent se prévaloir de leur propre réseau de correspondants à l’étranger. Qui sont ces personnes qui ont fait le choix de vivre à l’étranger pour raconter le monde à leurs compatriotes? Quel est leur rapport à la Suisse en tant que journaliste? SWI swissinfo.ch brosse le portrait de cinq d’entre eux. Troisième escale: la France. Chaque région du monde a ses spécificités. Mais en tant que Romand, le poste de correspondant en France revêt certainement une dimension particulière. Pour quelques mois encore, Richard Werly est la plume du quotidien Le Temps à Paris. Rencontre avec un boulimique d’actualité au verbe haut et fleuri, quatrième portrait de notre série. Les jeunes années Né d’un père suisse et d’une mère française, Richard Werly grandit dans la Nièvre (département de la région Bourgogne Franche-Comté). Il étudie l’histoire et les sciences politiques à Paris et occupe, dès la fin de ses études, son premier emploi de journaliste au journal...

  • Opération protection de la vallée des jardins suspendus
    par swissinfo.ch le 11 juillet 2020 à 9 h 00 min

    Le Val Bavona, l'une des vallées les plus sauvages des Alpes suisses, a été choisi pour illustrer l’Écu d’or 2020. Sa biodiversité, ses jardins potagers cultivés sur de grands rochers et son paysage rural abandonné par ses anciens habitants sont le symbole d'un patrimoine à protéger. L’Écu d’or, une initiative des organisations à but non lucratif Patrimoine suisse et Pro Natura, est en fait un chocolat. Plus de 40 millions de ces pièces ont été vendus depuis 1946. Les recettes sont utilisées pour la conservation des habitats naturels, des paysages et des bâtiments historiques, mais aussi pour la préservation d’espèces animales ou végétales. Chaque année, 30'000 écoliers se chargent de la vente des écus, pour le prix de cinq francs. En contrepartie, ils reçoivent une petite contribution pour leurs activités scolaires. Cette année, les recettes de la vente des écus représentent quelques dizaines de milliers de francs, qui seront notamment consacrés à la restauration des jardins...

  • Frédéric Journès: «Si la Suisse met fin à la libre circulation, ce ne sera plus la même vie»
    par Katy Romy, Christian Raaflaub le 10 juillet 2020 à 5 h 00 min

    Durant la crise du coronavirus, la France et la Suisse ont été «plus que des voisins», estime l’ambassadeur de France en Suisse Frédéric Journès. Ces relations de bon voisinage survivront-elles aux votations fédérales du 27 septembre sur la libre circulation des personnes avec l’Union européenne et l’achat de nouveaux avions de combat? Le diplomate s’exprime sur ces dossiers cruciaux pour les relations bilatérales. C’est une première dans l’histoire des relations franco-suisses: le ministre suisse de la Santé Alain Berset participera à la cérémonie célébrant la fête nationale française, le 14 juillet. Le président français Emmanuel Macron souhaite ainsi remercier la Suisse d'avoir accueilli dans ses hôpitaux 52 patients français atteints de la Covid-19. Frédéric Journès A 51 ans, Frédéric Journès a été nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la Confédération suisse par décret du 30 août 2019. Il était auparavant directeur des...

  • Coronavirus: la situation en Suisse
    par swissinfo.ch avec l'ATS et la RTS le 9 juillet 2020 à 14 h 45 min

    Une grande partie des nouvelles contaminations à la Covid-19 a eu lieu dans les boîtes de nuit. Alors que le gouvernement suisse a imposé le port du masque dans les transports publics, certains cantons vont plus loin en limitant le nombre de personnes dans les établissements publics. Les derniers développements: Le nombre de personnes testées positives au coronavirus repart à la hausse depuis deux semaines Le gouvernement suisse a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les transports publics dès le 6 juillet Les tests de dépistage sont désormais gratuits, et l'application de traçage SwissCovid a déjà a enregistré 60 cas positifs depuis son lancement Les voyageurs en provenance de régions à risque doivent se mettre en quarantaine durant dix jours après leur entrée en Suisse Comment la pandémie évolue-t-elle en Suisse? Une grande partie des nouvelles contaminations ont eu lieu dans des boîtes de nuit, certains cas se sont déclarés lors de rassemblements comme des...

  • La Suisse verse 40 millions de francs de rentes pour enfants à l'étranger
    par Claude Chatelain le 9 juillet 2020 à 10 h 04 min

    Près d’un tiers des rentes pour enfants versées par la Suisse à des retraités part à l’étranger: la plus grande partie en France, en Allemagne, en Italie et en Thaïlande. La Thaïlande est un paradis pour les retraités. On le voit aussi dans les statistiques des rentes pour enfants versées en complément d’une rente AVS (assurance-vieillesse). En 2019, les caisses de compensation ont transféré en Thaïlande 3,9 millions de francs de rentes pour enfants. Une augmentation de 160% par rapport à 2010. En tenant compte uniquement des montants versés à l’étranger, la Thaïlande arrive en troisième position derrière la France et l’Italie, mais devant l’Allemagne et l’Espagne. Ces rentes pour enfants sont versées aux retraités ou aux bénéficiaires de l’assurance-invalidité (AI) qui ont encore des enfants à charge. La somme représente 40% de la rente AVS ou AI. Si la durée de cotisation est complète, cette allocation dépend du salaire moyen et se situe entre 474 et 948 francs par enfant...

  • Avec le coronavirus, la Terre ne s’est pas arrêtée de tourner, ni le dessinateur de dessiner
    par swissinfo.ch le 8 juillet 2020 à 12 h 08 min

    Des livres sur le coronavirus, il y en aura beaucoup ces prochains mois. Et même ces prochaines années. En attendant, le Vaudois Valott nous livre des dessins. Pertinents et savoureux. C’est comme le 11 septembre 2001: tout le monde se souviendra de ce qu’il faisait au printemps 2020. En plus de nos souvenirs, la pandémie et le semi-confinement ont enrichi notre livre d’images collectif. À la mi-janvier, qui aurait vu dans une petite boule rouge hérissée de ventouses, un masque chirurgical ou un rouleau de papier hygiénique des symboles d’une époque? Capter les symboles d’une époque, c’est un peu le travail du dessinateur de presse. Et le confinement - avec des feuilles et des crayons -, c’est un peu son état naturel. Pour autant, Jaques Vallotton, dit Valott, ne s’est pas levé un beau matin en se disant «chouette, une pandémie, je vais en faire un livre». «Je n’ai pas cet opportunisme, nous confie-t-il au téléphone. Personne ne savait combien de temps ça allait durer, et il y...

  • La comédie humaine grisonne drôle et nostalgique d’Arno Camenisch
    par Anne-Sophie Scholl (texte) etThomas Kern (images) le 8 juillet 2020 à 9 h 31 min

    Depuis plus de dix ans, il donne vie dans ses livres à un monde en voie de disparition et enrichit de belle manière sa comédie humaine grisonne avec de nouveaux personnages. Arno Camenisch ne veut toutefois pas parler de la genèse de ses livres. «Tennis le matin, théâtre le soir: une journée idéale». Nous sommes assis dans un café au bord du lac de Bienne derrière un terrain de tennis où il vient de jouer pendant une heure. Ce matin, ça marchait bien. Au tennis, on peut régulièrement marquer des points et il aime la compétition, dit-il. Et s’il sort une balle, la suivante sera placée. Les mondes littéraires suisses Dans sa série «Les mondes littéraires suisses» pour swissinfo.ch, la critique littéraire alémanique Anne-Sophie Scholl rencontre les autrices et les auteurs marquants de la littérature suisse contemporaine. Première partie: Arno Camenisch, né en 1978. Arno Camenisch est dans son élément. Il joue de son charme juvénile, un peu espiègle, et parle avec son accent grison...

  • Le coronavirus pose la question de la démocratie numérique
    par Jérôme Favre le 7 juillet 2020 à 14 h 39 min

    L’idée de parlementaires siégeant à distance fait son chemin en Suisse avec la pandémie de Covid-19. Profitera-t-elle au vote électronique? Votation reportée de quatre mois, récoltes de signatures suspendues, séances parlementaires annulées: le coronavirus a été une épreuve aussi pour la démocratie suisse. Pour éviter de devoir annuler à nouveau des séances du Parlement fédéral, comme cela a été le cas en mars, la Commission des institutions politiques du Conseil National (Chambre basse) va étudier la possibilité et l’opportunité d’introduire, entre autres, un système de vote électronique à distance pour les élus. Le 26 juin, la commission du Conseil des États (Chambre haute) a apporté son soutien au processus de réflexion proposé par le député libéral-radical (PLR, droite libérale) Damien Cottier, qui précise que ce procédé serait réservé aux périodes de crise uniquement. «Si des élus avaient été contaminés, ou si un groupe de plusieurs parlementaires avaient dû se mettre en...

  • Le coronavirus continue de stresser les Suisses
    par swissinfo.ch le 7 juillet 2020 à 12 h 30 min

    Malgré la fin progressive du semi-confinement, de nombreux Suisses se sentent toujours davantage stressés qu’avant le début de la pandémie. C’est ce que montre une enquête menée par l’Université de Bâle. Les cas de dépression semblent également en hausse. Je tousse, ai-je attrapé le coronavirus? Vais-je survivre à la maladie? Comment éviter une infection? Il n’est pas surprenant que de nombreuses personnes en Suisse aient été stressées durant la vague pandémique du printemps. Mais même pendant la phase d’assouplissement progressif des mesures visant à contenir le coronavirus, beaucoup de personnes se disaient plus stressées qu’avant l’apparition de la Covid-19 dans le monde. C’est ce que montre la comparaison de deux enquêtes menées par l’Université de Bâle. Une première enquête a eu lieu pendant la période de semi-confinement au début du mois d’avril. La deuxième enquête a eu lieu entre le 11 mai (date à laquelle, entre autres, les restaurants ont été autorisés à rouvrir) et le...

  • Oubliées de la crise du coronavirus, les villes suisses se rebiffent
    par Alain Meyer le 7 juillet 2020 à 10 h 00 min

    Placées devant le fait accompli durant la crise sanitaire, les villes helvétiques exigent des explications du Conseil fédéral. Elles craignent de ne jamais voir un centime de l’État pour les efforts qu’elles ont consentis. Les villes et communes suisses sont-elles les grandes perdantes de la crise du coronavirus? Le 28 mai dernier, alors que le pays commençait à retrouver un semblant de normalité, l’Union des villes suisses (UVS), un groupe d’intérêt regroupant plus de 130 communes dont les principaux centres urbains, a décidé d’entrer en résistance contre la Confédération. Motif: les municipalités n’auraient pas été consultées durant la crise de la Covid-19. «Nette baisse des recettes fiscales dès 2021, effondrement des recettes des entreprises communales, baisses des entrées de location»: dans un communiqué alarmant publié ce jour-là, l’UVS avait mis en garde contre les conséquences financières potentiellement désastreuses de la pandémie pour les collectivités locales.

  • Record d’élues au parlement, mais faible participation féminine
    par swissinfo.ch le 7 juillet 2020 à 7 h 49 min

    Malgré la grève des femmes et la place importante donnée à la question de l’égalité lors de la campagne pour les élections fédérales 2019, les électrices ne se sont pas particulièrement mobilisées. Mais celles et ceux qui se sont rendus aux urnes ont davantage plébiscité les candidates, permettant ainsi un nombre record d’élues. Les élections fédérales 2019 ont été historiques pour la représentation des femmes: le nombre de candidates élues a battu des records, passant de 32% en 2015 à 42% au Conseil national (Chambre basse) et de 15% à 26% au Conseil des États (Chambre haute). Le thème de l’égalité a pris une place importante durant la campagne, notamment avec le mouvement de la grève des femmes qui a conduit des centaines de milliers de citoyennes à descendre dans les rues du pays le 14 juin 2019. Ces événements n’ont toutefois pas conduit davantage de femmes aux urnes, révèle l’étude électorale Selects. Seuls 41% des citoyennes ont participé aux élections contre 49% de...

  • À quel point les Suisses sont-ils vraiment de gros travailleurs?
    par swissinfo.ch le 6 juillet 2020 à 13 h 10 min

    Les Suissesses et les Suisses passent pour un peuple assidu au labeur. Vraiment? Quatre graphiques montrent comment et combien on travaille en Suisse en comparaison internationale. La Suisse se voit volontiers comme un pays où l’on travaille dur. Même à l’étranger, cette image de l’Helvète ponctuel, méticuleux et travailleur semble très répandue. Mais ce cliché résiste-t-il à un examen de la réalité? Plusieurs statistiques montrent la durée moyenne du travail dans différents pays. Et suivant la manière de la mesurer, on arrive à des conclusions très différentes. Nous allons montrer les quatre indicateurs les plus importants et les classer pour voir à quel point les Suisses sont vraiment travailleurs. En comparaison mondiale, on travaille peu en Suisse Des chercheurs de l’Université de Groningen, aux Pays-Bas, ont compilé les données sur la durée annuelle moyenne du travail dans différents pays des cinq continents. Avec ce premier graphique, la question semble déjà réglée: par...

  • Une idée contre la pandémie: créer une unité militaire de scientifiques et de médecins
    par Rudolph Thomson, consultant en gestion des risques le 6 juillet 2020 à 6 h 56 min

    Pour affronter les défis actuels et à venir dans le domaine de la santé publique, la Suisse devrait initier un nouveau type de collaboration entre scientifiques et militaires, estime Rudolph Thomson, spécialiste de la gestion des risques. La réponse de nombreux pays à la pandémie de coronavirus s’est caractérisée par des appels à se mettre en ordre de combat. Une réaction justifiée puisqu’il s’agit bien d’une guerre, même si l’ennemi est désarmé et invisible. Il nous incombe donc d’élargir notre philosophie et de revoir notre approche des conflits armés, en introduisant une complémentarité entre les compétences scientifiques et médicales ainsi que les ressources permettant d’agir lors de conflits sans armes. Rudolph Thomson est le fondateur et le directeur général de VaudRisk, une société de conseil en gestion des risques basée à Montreux, dans le canton de Vaud. Il vit et travaille dans le canton de Vaud, en Suisse. Le 16 mars dernier, le gouvernement suisse a opéré un...

  • La Suisse réduit ses émissions de CO2, mais pas assez vite
    par swissinfo.ch le 5 juillet 2020 à 7 h 00 min

    Au cours des 30 dernières années, la Suisse a réduit ses émissions de gaz à effet de serre, mais cela ne suffira pas pour atteindre l’objectif national fixé pour 2020. Voici une série de chiffres et de graphiques pour illustrer cet échec. À la fin de cette année, les émissions de la Suisse devaient avoir baissé de 20% par rapport au niveau de 1990. C’est ce à quoi le pays s’est engagé avec sa loi fédérale sur le CO2. Bien qu’il reste en fait encore deux ans - puisque les chiffres les plus récents sur les émissions datent de 2018 – la Suisse n’atteindra pas l’objectif, avertit l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), sur la base des estimations actuelles. Et le ralentissement temporaire de l’activité causé par la crise du coronavirus ne permettra pas non plus d’y arriver. Depuis 1990, les émissions de la Suisse ont diminué de 14%, alors que la population a augmenté de 27%. L’évolution des émissions varie selon le secteur considéré, comme l’illustre le graphique que voici.